Résumé des Essais Olympiques de natation 2020

Après un an et demi d’attente, les essais olympiques sont finalement à nos portes. Plusieurs interrogations sur qui seront les nageurs qui réussiront à se classer parmi les deux premières position tout en nageant sous le temps de qualification FINA A. Est-ce que les jeunes nageurs auront continué leur progression? Est-ce que les vétérans réussiront à utiliser toute leur expérience pour se qualifier? C’est ce que nous allons voir dans les prochains jours!

Le Québec a réussit à envoyer une délégation de 40 nageurs provenant de 9 clubs différents.

Jour 1

Lors de la première journée de compétition, les nageurs ont la chance de se qualifier au 100m dos femmes et hommes, au 100m papillon femmes et hommes ainsi qu’au 400m libre femmes et hommes. Aucune surprise du côté du 100m dos femmes, Kylie Masse de UT remporte la médaille d »or, elle qui est championne du monde sur la distance. Elle brise son propre record canadien en 57.70. À noter la 4e place de Mary-Sophie Harvey, de CAMO au 100m dos. Cependant, le 100m papillon est le théâtre d’une belle surprise, alors que Katerine Savard, de CAMO, remporte la médaille d’argent et se qualifie pour ses troisième Jeux! Pas mal pour une fille qui n’avait pas vraiment d’espoir sur cette distance! Lors du 400m libre femmes, Alyson Ackman de PCSC réussit un tour de force et remporte la première médaille d’or du Québec! Cependant, son temps de 4:10.92 n’est pas suffisant pour la mettre sur l’équipe canadienne. Le matin fut le théâtre d’un nouveau record québécois, réalisé par Eric Brown, de PCSC, qui devait nager son épreuve le matin, puisque son temps n’était pas assez rapide pour le classer dans les 10 premiers. Son temps de 3:53.98 lui a tout de même donné la 4e position à quelques dixièmes de seconde du podium.

Katerine Savard-Olympic Swimming Trials-f-19june2021Photo Scott Grant

Jour 2

Grosse journée pour le Québec, alors que pas moins de 3 québécoises tentent leur chance pour une place sur le relais 4x200m libre. Katerine Savard termine 4e et se mérite une place automatiquement. Déjà une deuxième épreuve pour son programme à Tokyo! Mary-Sophie Harvey doit attendre à la fin des Essais, car sa 5e position n’est pas suffisante pour lui assurer une place sur le moment. Le comité de Natation Canada devra donc décider puisqu’ils peuvent décider d’apporter deux nageuses substituts. Au 100m brasse, James Dergousoff, de UL, remporte la médaille d’argent et confirme qu’il est fin prêt pour montrer de quel bois il peut se chauffer!

James Dergousoff–Olympic Swimming Trials-f-20june2021Photo Scott Grant

Jour 3

Alyson Ackman débute la soirée en force avec une médaille de bronze au 800m libre, sa deuxième médaille de la compétition.  Mais c’est quelques minutes plus tard que la plus grande surprise survient alors qu’Eric Brown remporte le 1500m libre dans un nouveau record provincial de 15:19.69. Il éclipse donc la marque de Philippe Guertin, qui tenait depuis 2015. Son temps n’est malheureusement pas assez rapide pour lui permettre de nager à Tokyo. Lors de la même épreuve, Stanford Li, un coéquipier d’Eric au PCSC, remporte la médaille de bronze! La soirée québécoises n’est pas terminée, alors que Sarah Fournier de CNQ remporte la médaille d’argent au 50m libre, sans toutefois être capable d’atteindre le fameux standard FINA A.

Eric Brown-Olympic Swimming Trials-19june2021Photo Scott Grant

Jour 4

James Dergousoff commence la soirée en remportant une autre médaille pour le Québec. Cette fois, c’est au 200m brasse et il termine troisième. Une légère déception pour le nageur, qui arrivait dans la compétition comme favori. Quelques instant plus tard, Patrick Hussey, également de PCSC, réussit à terminer sur la troisième marche du podium au 200m papillon, dans un temps de 2:00.51, bon pour la 4e meilleure performance par un québécois. C’est cependant quelques minutes plus tard que Katerine Savard (encore) surprend le monde de la natation en nageant un meilleur temps au 100m libre en 54.51, bon pour la quatrième position et donc une place sur le relais 4x100m libre aux Jeux. C’est donc trois épreuves que Katerine pourra nager aux Jeux olympiques de Tokyo!

Jour 5

Journée crève-cœur pour Mary-Sophie Harvey qui mise tout sur le 400m QNI afin de se qualifier pour une épreuve individuelle. Malheureusement, elle termine de nouveau en 4e position et devra attendre afin de savoir si oui ou non, elle sera de l’équipe canadienne cet été. Quelques instants plus tard, à noter la performance de William Marois, de CAMO, qui réussit une belle 5e position au 200m dos. Le 1500m libre femmes est une nouvelle épreuve olympique et Alyson Ackman, qui a déjà nagé le 100m, le 200m, le 400m et le 800m libre compte bien y faire sa marque! Son temps de 16:46.32 est bon pour la troisième position et un nouveau record provincial! C’est déjà une troisième médaille pour Aly ce qui en fait la nageuse québécoise la plus médaillée de ces Essais! La soirée n’est toutefois pas terminée, alors qu’Eric Brown poursuit sa domination des épreuves de distance et explose le record québécois du 800m libre, jusque là encore détenu par Philippe Guertin. Eric devient le tout premier québécois à nager sous les 8 minutes et remporte le 800m libre dans un temps de 7:59.87.

Alyson Ackman-Olympic Swimming Trials-f-19june2021Photo Scott Grant

Lors du dévoilement officiel de l’équipe canadienne le lendemain des Essais, Mary-Sophie Harvey apprend finalement afin qu’elle pourra réaliser son rêve de compétitionner aux Jeux olympiques, elle qui a été retenue pour l’équipe du relais 4x200m libre!

Quelle compétition pour nos athlètes québécois, qui termine avec 10 médailles, dont 2 or, 3 argent et 5 de bronze! 4 records québécois sont tombés, et deux nageuses qualifiées pour Tokyo 2020(1)!

Pour tous les résultats:

https://results.swimming.ca/2020_Olympic_Swimming_Trials/