Crédit photo – Sandra Boucher
Dans l’ordre, de gauche à droite, Éric Kramer (Entraineur), Jessica Tremblay (Traversée – Bâtisseur), Kim Privé (Traversée – Bâtisseur), Nicole Normandin (Officiel), Jérémy Bonneau (Traversée – Bâtisseur), Olivier Levesque (Traversée – Bâtisseur), Robin Scholefield (Athlète) et Christian Berger (Membre honoraire).

Temple de la renommée de la natation québécoise – La FNQ intronise 5 nouvelles personnes en 2018

 

La Fédération de natation du Québec (FNQ) a profité de la tenue de son Gala méritas 2018 le weekend dernier pour procéder à l’intronisation de 5 nouveaux membres au Temple de la renommée de la natation québécoise. Il s’agit de : Robin Scholefield (athlète), Éric Kramer (entraineur), la Traversée internationale du lac St-Jean (bâtisseur), Nicole Normandin (officielle) et Christian Berger (membre honoraire).

La Traversée internationale du lac St-Jean — Intronisée dans la catégorie Bâtisseur

Épreuve de nage en eau libre de 32 km entre Péribonka et Roberval, la Traversée internationale du lac St-Jean est devenue avec les années un marathon culte qui a été présenté en 2018 pour la 64e année consécutive, ce qui en fait l’un des événements sportifs les plus durables en Amérique du Nord et dans le monde !

De nos jours, la Traversée internationale compte sept épreuves de nage en eau libre de niveaux élite ou amateur. Adoptant une optique principale de développement, la Traversée figure au niveau mondial comme un modèle sur le plan de l’organisation de compétition. Année après année, athlètes, entraineurs et membres du public louangent l’événement par rapport à la qualité de l’encadrement et du support offerts aux athlètes. Vitrine mettant en vedette le Québec à l’international, la Traversée aura attiré les yeux du globe à de multiples reprises. Par exemple, en 1992 avec l’organisation de la Coupe du monde de nage en eau libre ; depuis 2007 avec la présentation du 10km FINA, constituant une des épreuves de la Coupe du monde des marathons en eau libre ; et en 2010 avec l’accueil du Championnat du monde FINA. D’ailleurs, la Traversée accueille chaque année des nageurs provenant de près de 20 pays différents.

Robin Scholefield — Intronisée dans la catégorie Athlète

Ancienne nageuse de Pointe-Claire, Robin Corsiglia, maintenant Robin Scholefield, a réalisé une ascension fulgurante pour accéder à sa première compétition internationale, lors des Jeux olympiques de Montréal, à l’âge de 13 ans. Durant ces jeux, elle termina en 9e place dans l’épreuve individuelle du 100 m et se mérita une médaille de bronze aux relais quatre-nages. Par la suite, sur la scène internationale, elle participa aux Jeux du Commonwealth en 1978, où elle remporta la médaille d’or à l’épreuve du 100 m brasse individuel. En 1980, le boycottage des Jeux de Moscou la priva de revivre un deuxième défi olympique.

Avec l’aide de son entraineur Dave Johnson, elle a également contribué à l’avancement de la technique de la brasse pour son époque, en adoptant un style de nage intégrant une importante ondulation du corps qu’on remarque encore aujourd’hui chez les nageurs.

Récipiendaire d’une bourse d’études, elle termina sa carrière en représentant l’Université Southern California sur le réseau américain des compétions de natation universitaire. Elle compléta ses études de premier cycle en 1983, avant de poursuivre son perfectionnement au California School of Professionnal Psychology, dont elle détient un doctorat depuis 2013. Aujourd’hui, elle est la mère de trois enfants et elle travaille en Psychologie du sport avec les athlètes de l’Université de Southern California.

Éric Kramer — Intronisé dans la catégorie Entraineur

Éric Kramer a fait partie du réseau de la natation québécoise de 1980 à 2001. Au cours de son passage comme entraineur au Québec, M. Kramer a eu un parcours exceptionnel :

  • Entraineur de l’équipe nationale canadienne de natation, de 1986 à 1996
  • Entraineur-chef de l’équipe du Québec lors des Jeux du Canada de 1989
  • Entraineur de Patricia Noall (médaille de bronze au relais 4 X 100 m aux Olympiques de 1988)
  • Entraineur de Martine Dessureault (qualifiée aux 50 m style libre des jeux Olympiques de 1996)
  • Entraineur de l’année au Québec en 1987, 1988 et 1989
  • Prix platine d’excellence de l’Association des entraineurs de natation du Québec en 1988
  • Président de l’association des entraineurs de natation du Québec de 1990 à 1995
  • Assistant-entraineur de l’équipe canadienne aux Jeux du Commonwealth en 1990
  • Entraineur de plusieurs champions et médaillés nationaux, de 1985 à 1996

Éric est actuellement entraineur du Club de natation des Lasers de Saskatoon, en Saskatchewan.

Nicole Normandin — Intronisée dans la catégorie Officiel

Nicole Normandin est une grande bénévole de la natation. Activement impliquée depuis 40 ans, elle a fait ses débuts lors des Olympiques de 1976, à Montréal. Engagée activement au niveau local avec le club CAMO Natation comme organisatrice des compétitions et responsable des officiels du club, elle a également été impliquée au niveau municipal dans Les Jeux de Montréal ; au niveau régional en tant que présidente de région pendant 5 ans ; au niveau provincial comme 2e vice-présidente de la FNQ et comme membre du comité provincial des officiels. Elle se déplace également pour participer à plusieurs compétitions nationales et internationales comme officielle.

Toujours officielle aujourd’hui, Nicole a participé à plus d’une trentaine de compétitions cette année. C’est une bénévole infatigable et passionnée par la natation.

Christian Berger — Intronisé dans la catégorie Membre honoraire

Monsieur Berger s’implique au sein de divers programmes de la FNQ depuis 1981. Il a amorcé son implication via le programme des Maîtres-nageurs et est encore aujourd’hui un nageur actif au niveau québécois et canadien dans la catégorie des 70 ans et plus. En 37 ans de compétitions, il a pris au-delà de 1000 départs, jamais disqualifié, jamais de course non terminée, et a récemment nagé un 200 m papillon. Il a battu 15 fois un record provincial des Maîtres. Il a siégé aux Comités des maîtres du Québec et du Canada pendant plus de 15 ans, et encore aujourd’hui, il demeure le statisticien des performances pour les records et les classements des maitres.

En plus de cette implication, en 1984, il a développé le logiciel Aquabec afin de faciliter la gestion des compétitions, et il a fourni à la FNQ l’encadrement nécessaire pour assurer l’implantation de ce système à travers tous les clubs et toutes les régions du Québec. À ce moment, la FNQ devenait le premier organisme sportif au Canada à exploiter un système de gestion informatique pour le traitement des performances lors des compétitions et pour la compilation des expériences de ses officiels. Ce système a géré au-delà de 2500 compétitions et il a été maintenu en fonction jusqu’en 2003. Le logiciel a contribué à l’augmentation du nombre de compétitions et de la participation en plus de permettre une compilation plus fiable des performances.

La Fédération de natation du Québec est fière d’accueillir ces personnes au Temple de la renommée de la natation québécoise. Le Temple est le témoin de l’histoire sportive et de la richesse de la natation, et ces 5 nouveaux membres sont des modèles exemplaires qui, par leurs actions au quotidien, ont mérité une place dans l’excellence.